Presse

Retrouvez ici les revues de presse concernant les activités au sein du GRAPh, ou du Festival Fictions Documentaires. Bonne lecture !  Retrouvez les vidéos où le GRAPh apparaît ici.

Revues de presse du GRAPh-CMi et du Festival Fictions Documentaires :

Artistes d’occitanie, 2020.
“Quelques artistes dans la région vivent ce confinement en créant une oeuvre par jour pendant toute la durée de cette drôle de période. D’autres ont été inspirés, même ponctuellement, par la situation actuelle. Petite sélection.
Autour du thème “Être seul-e-s au monde”, le GRAPh-CMI propose à  tous de produire un travail photo en lien avec l’actualité, en vue de créer une œuvre collective.
Ici, les contributions de Miss Buffet Froid, Do Mondo, Alain Fernal, Catherine Saint-Sauveur (“prendre un grand bol d’air”)?

La dépêche, 2020.
Carcassonne. Un atelier photo et multimedia pour les ados.
C’est la rentrée aussi pour le Groupe de Recherche et d’Animation Photographique (GRAPh) qui porte haut les couleurs de la photo, depuis plusieurs décennies, à Carcassonne et au-delà. Parmi les nouveautés, un atelier photo et multimedia à destination des adolescents de 12 à 17 ans.”

France 3 occitanie, 2019.
“A Carcassonne, l’art et le social se rencontrent. Un photographe a guidé, pendant plusieurs semaines, un groupe de personnes en situation de précarité. Par la photographie, les participants ont pu exposer leurs rêves et s’échapper, un temps, de leur quotidien.”

Re-prises, 2019.
“Une expérimentation documentaire et féministe. Invité par le GRAPh (Groupe de Recherche et d’Animation Photographique) à participer au festival Fictions documentaires, le collectif Penser l’urbain par l’image décide d’explorer les archives des ateliers photographiques menés par cette association d’éducation populaire depuis plus de 30 ans.”

Fisheye,2018.
“Fictions documentaires, le premier festival consacré à la photographie sociale, a été lancé l’an dernier à Carcassonne. Éric Sinatora, directeur du Groupe de recherche et d’animation photographique (GRAPh) qui en est à l’initiative, nous explique les enjeux de ce nouveau rendez-vous. Une interview à retrouver dans notre dernier numéro.” 

Libération, 2016.
“En rang d’oignon, devant un mur de zone industrielle, une troupe de beaux gosses. Malgré les lunettes de soleil, le scooter MBK et le quad Kymco, la brochette fait plus tendre groupe que bande de cacous. Le bébé à crête rousse, tétine dans le bec, adoucit l’image de durs à cuire. Face à cette brochette, derrière l’objectif, une femme qui suit l’atelier photographique «Mémoire gitane», créé il y a vingt-trois ans par Eric Sinatora, directeur du GRAPh, et où est intervenue jusqu’à l’an dernier la photographe Hortense Soichet, originaire de Toulouse.”

Presse du Festival Fictions Documentaires :