GRAPh-CMi

Groupe de Recherche et d’Animation Photographique

| Qui sommes-nous ?

Depuis sa création le GRAPh a placé au cœur de son projet associatif les valeurs de l’éducation populaire. Pour “permettre à tout un chacun quelques soit ses origines, son âge, sa condition sociale, son niveau d’études, de pouvoir accéder à la culture et à la formation par un acte volontaire.” L’éducation populaire répond à une curiosité individuelle, un attrait pour la culture et l’éducation, et procure les outils et les interlocuteurs qui favorisent une évolution personnelle dans le cadre du contrat social.

Le GRAPh travaille à l’épanouissement, la citoyenneté et l’autonomie par un accès à l’art et à la culture pour toutes et tous.
Le GRAPh est une association motivée par l’organisation d’activités culturelles, artistiques, pédagogiquesd’insertionet de lutte contre l’exclusion, de formation, de recherche, de créationet de développement de pratiques amateurs en utilisant l’image sous toutes ses formes.

Le GRAPh soutiens : le rôle social de la photographie, de l’éducation aux images, accompagne et soutiens la création, diffuse et fait la promotion de la photographie contemporaine et en particulier de la photographie sociale. Le GRAPh est convaincu du rôle fondamental et nécessaire des artistes dans la société contemporaine.

 

 

  Le GRAPh est l’émanation de l’atelier photographique crée en 1978 au sein de l’Amicale Laïque de Carcassonne, première association d’éducation populaire du département de l’Aude créée en 1907. Cet atelier atypique créé et animé par Marie-Elise Gardel s’intéresse dès son origine a la photographie plasticienne contemporaine. Au sein de cet atelier un groupe d’amateurs passionnés décident de créer les premières rencontres photographiques de Carcassonne en 1984.

En 1986, l’atelier prend le nom de Groupe de Recherche et d’Animation Photographique, développe les rencontres photographiques qui deviennent rapidement départementales, et en 1987 accompagnés par l’Amicale Laïque le GRAPh deviens une association indépendante et autonome. En 1990 le GRAPh se professionnalise avec l’embauche de personnel permanent.

De 1987 à 1995 les Rencontres photographiques en terre d’Aude ont accueilli les plus grands noms de la photographie (Doisneau, Newton, Plossu, Tahara, Tom Drahos). Par la création en 1993 du Centre Méditerranéen de l’Image, situé dans le Château de Malves en Minervois, notre association entend ouvrir l’art et la culture au milieu ruralen s’appuyant sur les arts visuels rendant compte des nouvelles tendances de l’art contemporain.

En 1992, création du Centre Méditerranéen de l’Image (CMI) au château de Malves en Minervois. C’est au sein de ce centre de l’image que verront le jour les premiers ateliers photographiques et arts plastiques en direction des publics amateurs. Ses mêmes ateliers donneront naissance en 1996 a l’école municipale de photographie de la ville de Carcassonne.
En 1996, la création de l’École municipale de photographie de la ville de Carcassonne a permis de développer le volet pédagogique et les pratiques amateurs du GRAPh, projet qui s’est encore élargit en 2012par des interventions dans le département arts graphiques de l’École d’art de Carcassonne Agglo.

 

 

En 2009, le GRAPh participe a la création du Réseau National Diagonal qui regroupe 23 centres photographiques en France. Le GRAPh est membre fondateur du réseau Diagonal qui regroupe 23 lieux de diffusion de la photographie contemporaine dans une démarche d’éducation à l’image en France.
En 2010, le GRAPh intègre la fabrique des arts (conservatoire de Carcassonne Agglo) et développe le département arts visuels avec des ateliers photo, vidéo et arts numériques. En 2012, création d’un diplôme universitaire photographie documentaire et écriture transmédia en partenariat avec le studio Hans Lucas et l’université de Perpignan, et avec le soutien de la ville de Carcassonne, de la CCI de l’Aude, et du 3e RPIMA.

Avec l’organisation de 2012 à 2017 du festival « Mai Numérique » et la mise en place d’actions spécifiques  le GRAPh explore le domaine de l’art et des nouvelles technologies. À cette occasion le GRAPh met en place les premiers projets européens à travers le réseau Pinc en collaboration avec l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et l’Espagne.
En octobre 2013 l’ouverture d’un diplôme universitaire photographie documentaire et écritures numériques proposé par le GRAPh et porté par la ville de Carcassonne et l’université de Perpignan marquait une nouvelle étape dans l’évolution de notre structure. Avec la création du premier festival de la photographie sociale. Fictions Documentaires, le GRAPh affirme sa singularité dans le paysage photographique de l’hexagone.

En 2016, le GRAPh s’ouvre à l’international en développant des projets de formations et de résidences croisées avec le Liban puis avec l’Estonie. En 2019, le GRAPh participe à la création du bac pro photo mis en place par le lycée Bastide Saint Louis. En 2020, le GRAPh dépose le projet de création d’un centre d’art contemporain national a vocation photographique à Carcassonne. Aujourd’hui nous souhaitons faire du GRAPh le centre national de la photographie sociale et de la fiction documentaire 

photo-Eric-Emilie Arfeuil

(c) Emilie Arfeuil

 

EQUIPE : 

Eric SINATORA  –  Directeur Mathilde ALSINA Coordinatrice | Dorine MORA Assistante administrative |
 Anne FIGUET Plasticienne et animatrice arts plastiquesKarine BOSSAVY Elsa GIMENEZ Photographes intervenantes | Christian GATTINONI – Conseiller artistique | Nicolas TALLIEZ – Anne REBY Historiens de l’Art et conférenciers | Franck NIZIER Régisseur | Océane HERNANDEZ Webmaster  

 

BUREAU DE L’ASSOCIATION :

Gilles PERUCH – Président Richard FERRARI – Vice-président Aurélie POTHON – Trésorière |
 Salim SAFTI – Trésorier adjoint  Marie-Chantal FERRIOL – Secrétaire Pascal REZZOUK  – Secrétaire adjoint |
Pierre JAMMES – Assesseur

 

MEMBRES FONDATEURS :
Marie Elise GARDEL | Patrick RIGAUD | Gaby DAUDIES

 

Centre Méditerranéen de l’Image

À Malves en Minervois, à 10 km de Carcassonne (Aude) dans le château, le Centre Méditerranéen de l’Image accueille régulièrement des créations contemporaines. Expositions, installations, résidences d’artistes, colloques, le CMI est devenu en Occitanie le lieu de toutes les rencontres, entre photographie et arts plastiques.
Le château de Malves en Minervois fais partie avec ses plafonds peints du 15e-16e siècle et ses peintures murales du patrimoine remarquable Audois. Aujourd’hui en travaux de rénovation et de restauration le château est fermé au public, mais le GRAPh y poursuit ses activités d’ateliers arts plastiques, de conférences d’histoire de l’art, de stages et y organise une fois par an dans le parc, le “Marché de l’Art” qui accueille 50 artistes contemporains venus de tout le grand sud.
Au cœur du Minervois, le Centre Méditerranéen de l’Image fait le lien entre milieu urbain et milieu rural, avec les ateliers d’arts plastiques, de photographie, de vidéo et de création numérique.