C’est mon patrimoine !

Le dispositif du Ministère de la Culture en direction de la jeunesse des quartiers prioritaires.

Le dispositif C’est mon patrimoine, initié par le ministère de la Culture, propose aux publics jeunes et issus des quartiers prioritaires de découvrir les lieux de patrimoine au cours des vacances scolaires, en lien avec la pratique de l’art contemporain. A travers des programmes de création artistique pluridisciplinaires, portés par les associations de terrain, les jeunes sont invités à explorer différents sites culturels, historiques et patrimoniaux. Par ailleurs, C’est mon patrimoine vise aussi à mettre les jeunes issus de différents territoires en relation, de favoriser l’échange et le dialogue, la co-création et la collaboration. Le dispositif met en avant les valeurs et les pratiques de l’éducation populaire, qui sont celles que le GRAPh porte fièrement depuis plus de trente ans. 

Depuis sa création, le dispositif C’est mon patrimoine est porté par le GRAPh sur le territoire audois. La ville de Carcassonne regorge de lieux patrimoniaux, dont la cité médiévale, qui est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO ; de plus, le passé industriel de la ville, ses évolutions à travers l’histoire, toujours inscrites dans les pièces architecturales, en font un lieu propice à la découverte et à l’exploration pour les jeunes participants.

C’est mon Patrimoine 2019 : “Sur les traces de Jean Camberoque”

Chaque année, une nouvelle thématique invite les jeunes à adopter un prisme particulier pour partir à la découverte de lieux et de leur histoire dans Carcassonne. La thématique leur permet également d’échanger avec différents interlocuteurs spécialisés (conservateurs du patrimoine, techniciens de la ville de Carcassonne, manager du centre-ville, médiateurs et médiatrices…). 

Encadrés et accompagnés par deux animatrices audiovisuel spécialisées au cours de leur stage, les jeunes se familiarisent également avec les outils de création multimédia : photographie, vidéo, captation sonore, montage… Les animatrices leur enseignent les procédés de réalisation de la petite oeuvre multimédia (POM) et les guident dans leurs réalisations finales. Ils sont aussi amenés à faire l’expérience d’une pratique artistique contemporaine, grâce à l’intervention d’artistes venus de tous les domaines (arts de la scène, arts picturaux, sculpture, bande-dessinée, installation…) C’est cette dimension trans-disciplinaire qui fait la particularité et la richesse du dispositif.

Durant une semaine, les jeunes touchent donc à des domaines très divers, tant au niveau de la connaissance qu’au niveau de la création artistique. Au terme de cette semaine de stage, le GRAPh organise une restitution de leurs réalisations, en présence des acteurs impliqués dans le dispositif et des familles des participants, afin de réellement mettre en valeur l’implication des jeunes. 

Parallèlement à ce travail autour de l’histoire, du patrimoine, de l’imagination, de la création, le GRAPh mène aussi un travail de terrain auprès des jeunes autour de l’alimentation. Tout au long du mois de juillet, le GRAPh fait appel à l’association Le Trénel pour fournir les repas quotidiens des participants ; les jeunes sont amenés à découvrir de nouvelles saveurs, à prendre le temps d’un vrai repas en commun, et à penser à la notion d’hygiène alimentaire. C’est également l’occasion de maintenir un partenariat de longue date avec Le Trénel, acteur majeur de l’insertion sociale par le travail sur le territoire Carcassonnais.


+ d’informations

> le descriptif de l’opération C’est mon patrimoine ! sur le site web du Ministère de la Culture